Poudlard VS Nautilia

La guerre est déclarée...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Loff [Le concierge assassin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loff
Concierge
Concierge
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 24/10/2014
Localisation : Venise (pour jouer les cambrioleurs)

MessageSujet: Loff [Le concierge assassin]   Ven 24 Oct - 23:32


Présentation de Loff


Vous...



Nom : Farione-Fanuchi
Prénom : Lelio Ottavio
Surnom : Loff
Date de naissance : 4 février 2002 (20 ans)
Origine : Sang pur
Nationalité : Italienne
Baguette : Bois de palétuvier rouge, un unique crin de sombral, 31 cm, très rigide.
Poste : Concierge




Votre famille...



Votre père : Silas Farione-Fanuchi fait partit des Maîtres d'une école en Italie. Il vit en Écosse, dans un manoir isolé où il reçoit les élèves de l'école pour peaufiner leurs formations en les confrontant à un milieu hostile. Il est très sévère et met son fils sur un piédestal car il l’estime meilleur que les assassins en formation.

Votre mère : Inconnu, tout ce que sait Loff, c'est qu'elle est décédée en lui donnant la vie.

Vos frères et soeurs : Aucun

Autre : Loff possède quatre serpents qui vivent dans son corps, sur sa peau pour être plus précis. Un corail nommé Shell, un cobra nommé Melly, un mamba noir nommé Notte et un anaconda géant nommé Strit.




Votre histoire...

20 lignes minimum !



Loff est né il y a 20 ans, au soir d'un 4 février froid et brumeux, dans une petite et discrète maternité écossaise et sorcière. Il poussa un premier cri déchirant au moment même ou sa mère fermait les yeux pour la dernière fois, laissant un long et douloureux râle. Il ne sut jamais rien d'elle, même pas son nom, son père refusant catégoriquement de parler d'elle.
Plus tard il fit des recherches mais ne trouva rien, même pas une toute petite trace laissant penser que Silas, son père, avait un jour eu une épouse… A croire qu'elle n'avait jamais existé…

Son enfance se déroula d'une façon étrange et déroutante, il ne faisait pas partit de ses enfants qui passai leur temps à jouer, à s'amuser et à rire. Il n'avait pas droit à un sommeil régulier ou à des loisirs classiques. Non, lui, avec d'autres enfants, passait la plupart de son temps à voir des images horribles et à apprendre les meilleures techniques pour tuer les gens. Il n'apprenait pas ça pour devenir un assassin, comme ses petits camarades, mais pour devenir, plus tard, un des gardes du corps de son père. L'idée ne le réjouissait pas et, à choisir, il aurait préféré être inclus dans le programme plutôt de vivre en sachant qu'il devrait rester coller aux basques de son père toute sa vie.

Il faisait pourtant tout pour être le meilleur, ne pas se laisser distancer par les autres et il y arrivait avec brio, se disputant les meilleures notes avec une petite brune eux yeux noirs qui le regardait à peine et qui, selon les rumeurs, était arrivée ici en même temps que lui ou presque. Il ne s'occupait pas d'elle, préférant se concentrer sur l'enseignement qui lui était dispensé. Préférant apprendre à maîtriser les animaux qui lui étaient liés. Ce don, il le possédait sans savoir d’où il lui venait, une capacité à pouvoir être physiquement lié avec des serpents et ainsi les héberger dans son corps. Il en possédait quatre, un cobra, Melly, un mamba noir, Notte, un anaconda géant, Strit, et un corail, Shell
.
Ce fut au cours d'un entraînement dans l'immense labyrinthe aménagé par les soins de son père qu'il pu faire la connaissance de cette dite jeune fille. Brooke de son prénom était finalement une jeune fille charmante avec laquelle il se trouva plein de points communs et qui sembla apprécier grandement sa compagnie.
Ils purent constater, en continuant de progresser dans le labyrinthe, qu'en joignant leur forces ils étaient bien plus fort que tout les autres.
Le soir même, il commençait à harceler son père pour intégrer le programme des assassins dans lequel sa nouvelle amie évoluait avec aisance.

La bataille fut rude, Silas refusait catégoriquement qu'il intègre le programme, non parce qu'il avait un autre destin, mais parce qu'il refusait de le voir finir en binôme avec cette "sale gamine", comme il la qualifiait. Loff ne comprenait décidément pas pourquoi il s'obstinait tant ! L'école cherchait à former les meilleurs assassins et donc, par conséquences, les meilleurs binômes d'assassins ! Et son crétin de père, refusait de le laisser former le duo qui serait, indéniablement, le meilleur de tous !

Il ne se résigna pas pour autant, faisant directement parvenir une lettre au directeur de l'école, le père de ladite Brooke, pour lui signifier que si vraiment son école voulait se trouver au sommet des centres de formation pourvoyant au besoin en assassins dans le monde, il devrait… Non, DEVAIT, former leur binôme !
Pensant que son courrier serait aussi utile que s'il pissait dans un violon, il fut surprit de se faire convoquer, un soir, et de retrouver Brooke dans le bureau du directeur, dont elle ignorait qu'il était son père…
Il leur fut proposer une mise à l'épreuve, une mission qu'ils devaient mener à bien s'ils désiraient réellement former un binôme. La mission était simple, il suffiisat de tuer un homme de moindre importance en déployant tout le savoir qu'ils avaient déjà acquis.

Ils se mirent immédiatement au travail, le surveillant, notant ses habitudes et ses évidents points faibles, étudiant minutieusement sa maison et le meilleur moyen d'y pénétrer. Une semaine plus tard, ils retournaient à l'école et faisait leur rapport. Deux semaines plus tard, ils étaient mis en binôme et continuaient leur apprentissage ensemble.
Ils se quittaient peu et quand Loff se retrouvait seul, il se plaisait à lire, beaucoup, pour apprendre toujours et rester le meilleur. Il était en concurrence permanente avec Brooke et s'avérait légèrement meilleur qu'elle, sans doute son désir de faire ses preuves pour voir la fierté dans les yeux de son père était-elle si forte qu'il ne pouvait s'arrêter d'apprendre.

Son père d'ailleurs, était de plus en plus distant et blessait de plus en plus son fils en lui signifiant qu'il ne réussirait jamais sa vie s'il restait avec cette "sale petite garce"… Les insultes évoluaient !
Loff se renferma et prit la décision d'éviter son père au maximum, se concentrant sur ses missions et son binôme.
La relation qu'il entretenait avec elle devint plus qu'une simple amitié, ils n'étaient pas en couple pour autant mais aimait prendre du "bon temps" ensemble et faisaient tout pour que l'autre se sorte indemne de leur missions.

Le temps passa, les jours se suivaient et se ressemblaient. Toujours la même chose, il enchaînait les missions, s’entraînait avec Brooke, dévorait des tonnes de livres. Il en devenait un peu un puits de connaissance et se plaisait à montrer ses lacunes à son binôme. Il fuyait littéralement son père et restait, avec Brooke, à la tête du classement des meilleurs assassins de l'école, toute années confondues.
Il faisait beaucoup de mission en solo et en revenait régulièrement plus ou moins blessé et subit l'entraînement spécial destiné à la future élite de l'école. Cet entraînement inhumain qui visait à endurcir autant son corps que son esprit, il savait que d'autre subissait les même épreuves mais ignorait qui et quand. C'était un secret bien gardé mais qui laissait des traces faciles à mettre sur le compte des missions dangereuses.

Un jour, il apprit que Brooke était envoyé en mission longue, en solo. Il le vécu comme pour toute les autres missions, calmement, sans soucis, continuant à travailler de son côté et ne se souciant pas de la réussite de Brooke qu'il estimait acquise.
Quelle ne fut pas sa surprise quand il fut envoyé en Angleterre avec plus d'une vingtaine d'autres assassins pour voir ce qui entravait la bonne marche de la mission qui s'éternisait. Loff ne s'en souciait pas, une mission longue, ça porte bien son nom, c'est long ! Et pourtant, ils durent quitter l'Italie et s'installer dans plusieurs petites maisons, par groupes de 5 ou 6.

Esquivant les recherches, Loff partit de son côté pour se trouver un coin isolé et tranquille où il pourrait installer une petite maison. Il avait un pressentiment depuis son arrivée, un mauvais… Après quelques jours, il revint et apprit que quelque chose ne se passait pas comme il le fallait. Un des meilleurs membres de l'école gardait le silence et n'avait plus le moindre contact avec ses supérieurs. Loff commença à s'inquiéter pour son binôme et préféra ne pas prendre part aux recherches.

Il gardait néanmoins un œil sur tout ce qui arrivait et se serait presque marrer de voir que les meilleurs élèves de l'école faisaient choux blancs ! Elle savait garder ses secrets la bougre !
Seulement voilà, rien ne se déroule jamais comme on le voudrait et on leur apprit, un matin, que Brooke avait fini par périr au cours de sa mission. Le choc fut tellement violent que Loff ne quitta pas sa maison pendant des jours entiers. Et quand il le fit, ce fut pour rentrer en Italie et débouler dans le bureau du directeur, exigeant de connaître le contenu exact de la mission de son amie.

Dolls. Le mot résonna aux oreilles de Loff, le laissant perplexe. Puis le directeur poursuivit, lui expliquant que Brooke avait eu pour mission d'infiltrer les Dolls pour atteindre leur dirigeante et l'éliminer. Seulement elle n'y était pas parvenu, avait été découverte et assassiner, un comble pour un assassin. Le directeur enchaîna, ne laissant pas le temps à Loff de dire quoique se soit, il lui stipula qu'il ne prendrait pas la suite de Brooke dans sa mission pour la venger. Loff voulu rétorquer qu'il était meilleur qu'elle et avait donc de grandes chances de réussites, mais rien n'y fit, le directeur fut catégorique, usant d'un argument contre lequel Loff ne pouvait pas lutter, que ferait-il si ses serpents se manifestaient ? Comment le justifierait-il ? Brooke ne possédait pas ce fardeau et pourtant, elle avait échoué.

Contraint et forcé, l'assassin se fit une raison et se contenta de reprendre le cours de sa vie, étudiant discrètement les Dolls tout en poursuivant ses missions. Il ne comptait pas en rester là, et même s'il ne pouvait venger Brooke, il voulait faire payer à tous les Dolls. Cette idée devint une obsession et il mit de ne plus de distance entre lui et cette école qui l'avait formé. Son métier devint un fardeau, ses missions, il les bâclait de plus en plus. Il ne voulait plus de cette vie, il voulait se confronter aux Dolls, directement ou indirectement et protéger leur victime, ceux qui pouvait avoir la chance de ne pas finir comme Brooke. Cette opportunité lui fut offerte environ un an plus tard. Alors qu'il ressortait d'un bureau, avec le dossier de sa future mission sous le bras, il entendit des voix sortir du bureau du Directeur.

"Je ne vais certainement pas vous DONNEZ un de mes assassins ! Je sais que la première mission à échoué et que la dirigeante des Dolls est toujours en vie, mais je vous avais prévenu qu'il y avait peu de chance pour que ça réussisse. Et maintenant, un an après, vous débarquer ici et me demander de vous donnez un de mes élèves pour vous aider à protéger votre École de Sorcellerie ? C'est hors de question !"

Loff eut à peine le temps d'analyser l'information qu'il ouvrait la porte du Directeur et s'engouffrait dans son bureau.

"Je vais y aller." Il alla se poster devant le bureau du Directeur et posa dessus le dossier qu'il tenait sous son bras. "Je me barre de cet endroit de merde et je vais..." Il ne savait ni où, ni avec qui, il regarda alors derrière lui et aperçu une jeune femme, un peu plus âgée que lui avec de longs cheveux rouges et la désigna d'un geste du menton. "Avec elle."

Les sourcils du Directeur se froncèrent, formant presque une ligne unie au-dessus de ses yeux.

"Tu connais les règles."

Oui il les connaissait, le seul moyen de quitter l'école, c'était les pieds devant. Loff fronça les sourcils à son tour et pointa rapidement sa baguette sur le cœur du Directeur tandis que Shell, le plus petit de ses serpents, s'enroulait autour de son bras, puis autour du bâton pour aller finalement promener sa langue fourchue devant le visage du Directeur.

"Je les connais et vous allez les transgresser pour moi, pour deux raisons. La première, si vous ne le faites, j'applique es règles de l'école, je vous tue, je prend votre place et le tour sera joué. La seconde, je suis le fils de Silas, pas un de vos innocents agneaux, je n'ai aucune commune mesure avec eux et vous le connaissez, si vous touchez à son fils, il vous réduira à néant. Alors ?"

Loff doutait qu'on puisse considérer un seul de ses camarades comme étant un agneau, mais ça n'avait pas réellement d'importance. Ce qui comptait, c'était que le Directeur l'avait longuement regardé. Aucun des deux choix n'était satisfaisant. Mourir ou se mettre Silas à dos. Effectivement, faire une exception et rendre sa liberté à Loff était le choix logique et le fit donc, regardant son meilleur élément quitter son bureau en compagnie de la jeune Sous-Directrice de Poudlard.

De retour en Angleterre, Loff intégra Poudlard et prit le poste de concierge. Rien de bien reluisant mais ça lui suffisait. Il gérait son temps, allait où il le voulait, n'avait de compte à rendre qu'à Driss et était régulièrement envoyé à l'extérieur du château pour de petites missions contre les Dolls. En somme, il était plutôt tranquille.





Votre physique...

5 lignes minimum !



Loff est grand et bien fait. Il impressionne du haut de ses 1m92 et de ses 82kg de muscles. Il a de très long cheveux qui étaient noir à la base mais pour lequel il a choisit un teinture magique rouge qui s'accorde parfaitement à sa peau mate. Il a des traits fins, presque aristocratique et des yeux en amande d'un marron rouge qui vous pénètre jusqu'à l'âme. Il n'a pas de style vestimentaire particulier, il adapte son style aux événements ou à l'état d'âme du jour. Le seul point commun à tous les vêtements qu'il porte, est la présence de poche. Il en a besoin pour y plonger ses mains et ainsi pouvoir arborer en permanence cet air nonchalant qui est le sien et qui fait comprendre aux autres à quel point il peu se trouver supérieur à eux.




Votre caractère...

10 lignes minimum !



Votre caractère : Loff est d'une nature tranquille. Il se met rarement en colère et sa nature patiente est un atout non négligeable pour contre-balancer avec la très virulente Driss. C'est un homme posé, qui agit rarement sur un coup de tête. Mais il ne faut pas se méprendre, sa nature prudente ne fait pas de lui quelqu'un de totalement effacé ou discret. Quand Loff débarque quelque part, on le sait, il ne fait rien pour cacher sa présence et si en le voyant vous vous dites qu'il à l'air de se croire supérieur à vous à cause de son menton en l'air et de son regard distant, c'est normal, il l'est. Éduquer pour être le meilleur et exceller dans de nombreux domaine, Loff sait ce qu'il vaut, il connaît ses capacités autant que ses limites et sait ne pas risquer bêtement sa vie. Il risquera plutôt la votre si cela peut aider le plus grand nombre.
Loff est également très doué pour détecter les mensonges et on le dit doté d'un sixième sens redoutable. Il n'en est rien, il a juste la chance de partager son corps avec des serpents, reptiles capables de ressentir les plus infimes vibrations ainsi que les changements d'humeurs. Ce don, couplé à sa grande capacité d'observation, en font un être redoutable et auquel il est fortement déconseillé de mentir.
Loff  n'est pas juste, il n'est pas courtois ou galant. C'est un homme partial, qui prendra le parti qu'il l'arrange et non pas le plus juste. C'est un homme qui peut vous laissez regagner tranquillement votre lit alors qu'il vient de vous attraper en dehors de votre dortoir au milieu de la nuit parce qu'il est de bonne humeur, ou qui peut vous coller pour l'avoir bousculé dans un couloir parce qu'il sera contrarié.
Mais quand il est dans de bonnes dispositions, il peut se montrer charmant, taquin et séducteur.

Ce que vous aimez : Le rouge, la sang, la mort, la violence, le chocolat, le silence, les serpents, la puissance, la témérité.

Ce que vous n'aimez pas : Le bruit, les faibles, les lâches, la lenteur, les rapaces, tout ce qui est amer.




Revenir en haut Aller en bas
 
Loff [Le concierge assassin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assassin X
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Joran Dheis [Assassin]
» Azäziel [Assassin]
» Haiti Les Paroles D'un Assassin En Liberte Et Les Cris D'une Veuve En Exil !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard VS Nautilia :: Avant de Jouer. :: Votre Personnage [Présentation] :: Ecole de Sorcellerie Poudlard :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: