Poudlard VS Nautilia

La guerre est déclarée...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Josh [Le psychopathe associal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Liners
Préfet(e) en Chef
Préfet(e) en Chef
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 19/10/2014
Localisation : A Poudlard où au Domaine Liners

MessageSujet: Josh [Le psychopathe associal]   Jeu 23 Oct - 23:12


Présentation de Josh


Vous...



Nom : Liners (anciennement Amber-Smith)
Prénom : Joshua
Surnom : Josh
Date de naissance : 12 Novembre 2004 (17 ans)
Origine : Sang pur
Nationalité : Anglaise
Baguette : Bois d'ébène, 31cm, contient un filament de ventricule de Dragon.




Votre famille...



Votre père :
Père adoptif : Kurt Amber, enfoiré de première de son état, était un résidu de l'humanité. Un homme cruel, violent, pervers et sadique, ce qu'il aimait avant tout, c'était lui, le reste ne servait qu'à le divertir. Il avait 40 ans, dirigeait une petite boutique qui vendait des balais magiques et gagnait bien sa vie. Il offrait à Josh et sa mère tout ce qu'ils pouvaient désirer, sauf que tout ce que pouvait désirer Josh, c'était qu'il crève... Il est décédé au cours de l'été 2022, assassiné par son propre fils dans le plus grand secret.

Père biologique : Joshua ne connait que très peu son vrai père. Il a découvert son identité et à fait sa connaissance durant l'été 2022. Il l'a officiellement reconnu peu avant la rentrée scolaire et à ainsi prit son de famille. [Pour plus d'information, voir la fiche de Terry Liners]

Votre mère : Line Smith, est une poufiasse qui a passé sa jeunesse à vendre ses fesses jusqu'à ce qu'un de ses clients lui passe la bague au doigt. Ils s'étaient bien trouvé, elle est aussi perverse et sadique que lui… Enfin trouvé, façon de parler, lui l'avait bien trouvé, elle, elle avait trouvé le bon pigeon, qui lui payait tout ce qu'elle voulait en échange d'une totale exclusivité sur ses fesses. Elle travaillait parfois avec son mari, ce qui arrangeait Josh quand il était à la maison, comme ça il n'avait pas à les voir. Depuis le décès de son mari, Line semble avoir disparu de la circulation. Josh n'entend plus parler d'elle même si elle doute qu'elle laisse les choses en rester ou elles sont.

Vos frères et soeurs : Terry Liners est le demi-frère de Joshua. Il le connait peut mais malgré un début catastrophique, c'est déjà énormément attaché à lui.

Vos oncles et tantes : Lila Liners est sa tante mais également sa belle-mère. Il ne la connait pas mais du peu qu'il l'a vu, il est clair qu'il vaut mieux être dans son bons petits papiers.

Autre : Un hibou nommé Xénon auquel Josh a fini par s'attacher. Certainement parce qu'il est resté à ses côtés dans certains des pires moments de sa vie.




Votre histoire...

20 lignes minimum !



Les parents de Josh vivaient dans une maison, dans un petit village éloigné de tout. Un 12 novembre 1994, il pointait mon nez à Ste Mangouste, en pleine nuit. Impossible de savoir pourquoi ses parents avaient décidé de l'avoir, ils voulaient sûrement se donner une raison de rester ensemble, et ils se seront dit qu'un enfant ça soudait un couple… Il aurait mieux valu qu'ils ne le fassent pas… Dans son esprit torturé et bien que ça puisse paraitre étrange, il était un fait qui ne changerait jamais, Josh aurait préféré ne jamais voir le jour, pour ne pas avoir à se souvenir puisqu'il ne pouvait rien oublié.

Dire de Josh qu'il eu une enfance banale, que c'était un enfant choyé et protégé, rien n'aurait pu être plus faux. Pour autant, entrer dans le détail de ce qu'il a dû subir ne serait pas judicieux. Disons que tant qu'il ne savait pas marcher ou parler, il avait été à peu près tranquille. Ce fut après que les choses se gâtèrent.

Il se rendit compte très jeune qu'il avait une mémoire exceptionnelle, bien au-delà que celle de n'importe qui d'autre. Et il pensa, bien innocemment, que faire part de ce fait à ses parents, leur dire que jamais il n’oublierait ce qu'ils lui faisaient, pourrait participer à améliorer son quotidien, qu'ils se calmeraient. Mais non, ça ne changea rien, ils s'en fichaient. Après tout, ce qui se passait chez les Amber-Smith, restait chez les Amber-Smith,rien ne filtrait jamais. Ce jour-là, celui ou il leur parla de sa mémoire, il aurait eu mieux fait de tenir sa langue. Car si sa vie était dure avant, ça devint pire après. Mais comme pour tout, Josh fini par s'y habitué, ce qu'il vivait, bien qu'atroce, insupportable, inhumain, devint normal, habituel, c'était son quotidien et il n'eut d'autre choix que de prendre sur lui pour ne pas empirer inutilement les choses. A cause de tout ça, Josh fait des cauchemars depuis son plus jeune âge, enfin, quand il pouvait dormir car il fallait bien l'avouer, les nuits étaient le pire moment de la journée.

Encore aujourd'hui, il fait toujours des cauchemars. Son hypermnésie ne lui laisse aucun répit et fait sans cesse remonter à la surface les pires souvenirs de sa vie qui, il ne faut pas se leurrer, sont vraiment légion. Toutes les choses violentes lui restent en mémoire, elles sont incrustées, incapable de disparaitre, et des choses violentes, il n'a vécu que ça. Il se rappellera toujours de tout, les sons, les odeurs, les images, tout sera toujours aussi net que s'il venait de le vivre. Les scènes se déroulent dans sa tête comme un film avec des moments ralentis pour augmenter l'impact. Et chaque moment du quotidien peut être un déclencheur faisant remonter un souvenir. Par chance, certains souvenirs parmi les plus violents n'ont que peu de chance de trouver un déclencheur et ne remontent donc presque jamais à la surface.

Pour cacher ce qui se passait chez lui, il s'était forgé un masque, cachant ses émotions les rares fois ou il se retrouvait en présence d'étrangers. Mais arriva un moment, assez rapidement d'ailleurs, ou ce masque ne le quitta plus. Il n'eut pas trop le choix, les autres n'auraient pas compris et son calvaire aurait encore gagné en puissance. Alors il s'était mit à cacher ce qu'il ressentait vraiment, de la crainte au début, envers ceux qui avait la chance d'avoir une enfance normale, puis une phase de haine, pourquoi eux pouvaient vivre normalement et pas lui ? Et finalement, un savant mélange de cette haine dévorante et d'une totale indifférence. Ils ne pouvaient pas le comprendre puisqu'ils ne savaient pas, mais ils ne lui inspiraient que du mépris ponctué de bouffée de haine féroce.

Il commença très tôt à utiliser les autres, à leur faire croire qu'il tenait à eux, qu'ils avaient de l'intérêt à ses yeux. C'était ses parents qui lui avait apprit à le faire, plutôt que de le pousser à s'éloigner des autres, plutôt que de craindre qu'il ne dévoile leur plus sombre secret, ils l'avaient poussé à aller vers les autres, à s'en rapprocher non pas pour être ami avec eux mais pour pouvoir s'en servir. Être bien entouré pour avoir des pions à utiliser à sa guise.

Quand il avait commencé à porter son masque autant devant les autres que chez lui, son père avait cru que c'était parce qu'il acceptait pleinement ce qui se passait. Alors, pour le récompenser, il se mit à lui acheter des cadeaux. Il pensait peut-être que ça pourrait lui faire plaisir alors que le seul but de tout ça, c'était de ne plus leur donner la satisfaction de le voir pleurer. Et puis, en dehors de leur jeux de pervers psychopathes, ils pouvaient se montrer sympas. Ils avaient commencé à l'être quand il avait décidé de porter son masque aussi chez lui. Ils avaient cru qu'il les écouterait plus, qu'il boirait leur parole ou autre foutaise. Ils en avaient profité pour essayer de lui inculquer des valeurs bidons, mais il était trop tard pour tirer quoique se soit de cet enfant perturbé. Elle était déjà là, sa petite voix, en train lui parler tandis qu'il les observais d'un oeil aussi expressif que celui d'une grenouille écrasée. Il les écoutait sans vraiment les entendre...

"Tu sais qu'on t'aime."

"Ce qui se passe à la maison ne doit pas sortir de la maison."

"Joue avec les autres enfants, utilise-les, mais ne leur parle jamais de nos secrets… Tu sais ce qui se passera sinon."

Il leur souriait quand ils lui disaient des trucs comme ça, leur faisant croire qu'il était d'accord alors que dans le fond, il voulait juste les voir crever.

*Fait-le, tuent-les.*

Elle était constamment là depuis plusieurs années, sa petite voix. C'était comme si sa rage se déversait dans un de sa tête et lui parlait pour le pousser à faire des trucs vraiment pas nets. Il aurait aisément pu se laisser aller, avec ce qu'il vivait, tout le monde aurait compris qu'il parte en vrille et commette l'irreparable. Mais il ne l'écoutait pas vraiment, il l'entendait, lui répondait même parfois, ais ne l'écoutait pas vraiment. Dans le cas contraire, ses parents seraient morts depuis longtemps. Mais il ne pouvait pas le faire, pas n'importe comment, pas... Mais le pouvait-il vraiment ? Pouvait-il vraiment se soulever contre eux et mettre fin autant à leur existence qu'à son calvaire ?

Josh avait toujours été un enfant gâté, surtout depuis qu'il avait accepté de subir en silence, leur laissant croire qu'il tolérait ce qu'ils lui faisaient. Ils lui avaient offert pleins de cadeaux dont, un jour, un banal ours en peluche marron, avec un grand noeud rouge autour du cou. Il devait avoir 9 ans et le conservait toujours depuis, il l'avait appelé Sheitan. C'était à lui qu'il s'adressait quand sa petite voix se faisait entendre et qu'il désirait lui répondre, histoire d'avoir l'impression d'être moins fou. Mais la plupart du temps, il faisait comme si de rien n'était, après tout, se parler à soi-même, ça ne collait pas avec l'image du bon copain saint d'esprit qu'il faisait en sorte de renvoyer en permanence.

Se fut à son entrée à Poudlard que les choses se compliquèrent énormément. Il se rendit assez vite compte qu'il avait developper une peur panique des contacts physiques, pour la simple raison, qu'ils lui rappelaient constamment ce qu'il vivait chez lui. Il apprit vite à les maitriser mais, dans ses moments de faiblesses, il était bien incapable de se maitriser totalement ce qui provoquait chez lui des réactions violentes allant de la panique à un rejet physique et brutal. Se fut aussi à son entrée à Poudlard qu'il apprit l'existence des Dolls et le fait que les sorciers n'étaient plus en sécurité. Il n'en avait jamais entendu parler jusque-là, ses parents l'ayant fait vivre dans une bulle isolée du monde entier. Ca n'avait pas changé grand chose pour lui, où qu'il soit et même après les grands changements qui surviendraient plus dans sa vie, il était toujours en totale sécurité que ça soit dans ou en dehors de Poudlard.

Ces fameux changements survinrent juste avant son entrée en 7ème année. La violence de ses parents avaient atteint des sommets et, alors qu'il venait de découvrir la vérité sur son ascendance, que son père n'était pas son vrai, il était entré en contact avec ce dernier. Seulement voilà, les choses ne se passant jamais comme on le voudrait, ses parents avaient menacé de déménager sa chambre à la cave et de ne plus le laisser quitter la maison. Chose inconcevable pour lui qui fugua de chez lui et demanda l'aide de son vrai père. Ce ne fut pas simple mais il fut enfin conduit au domaine Liners, se trouvant une nouvelle famille aussi étrange que la première mais nettement moins violente à son égard. Au contraire, ce fut lui qui fit preuve de violence envers le frère qu'il venait de se découvrir mais bien contre son gré. Un peu plus tard après son entrée dans cette famille, Joshua réalisa l'un de ses rêves, presque devenu un fantasme avec le temps. Son père biologique lui offrit la possibilité d'ôter lui-même la vie à son père et il le fit, sans se faire prier, ce qui, après coup, déchaina en lui une foule d'émotion aussi malsaine que violente. Ce qui permit aussi de calmer Tany, sa petite voix, pour un temps en tout cas.





Votre physique...

5 lignes minimum !



Josh est très grand ce qui est apparemment un point commun des hommes de la famille Liners. Il est plutôt fin, non pas parce qu'il est sportif mais parce qu'il est extrêmement nerveux. Doté d'un visage plutôt plaisant, aux traits fins, il possède des cheveux bruns parsemés de reflet dorés qui retombent de chaque cotés de son visage et qu'il ne coiffe que quand l'envie lui prend, préférant les laisser ebouriffer ce qui lui donne un air un peu sauvage. Ses yeux en amande sont marron clair tirant sur le doré, comme la pierre appelée Oeil de Tigre. Assez peu expressif en temps normal, il leur donne un semblant de vie quand il joue la comédie mais ils ne deviennent vraiment le reflet de ses pensées qu'en présence de son frère.
Josh a le corps couturé de cicatrice sur toutes les zones qui sont perpétuellement cachées par des vêtements. Malins, ses parents avaient toujours fait en sorte que ses blessures restent invisibles aux yeux des autres. Et ça n'est pas lui qui les montrera à quique se soit.
D'un style plutôt classique, Josh porte très souvent des costumes et parfois quelques jeans et t-shirts.




Votre caractère...

10 lignes minimum !



Votre caractère : Josh est un salaud, un asocial antipathique, un manipulteur. Il n'aime pas les gens mais ils ne le savent pas. La seule personne à avoir tout son amour et toute attention, c'est son frère auquel il s'est immédiatement et irrémédiablement attaché. Certainement pour le plus grand malheur de ce dernier puisque Josh ne sait absolument maitriser ce genre d'émotion et ne connait pas les codes de conduite en vigueur dans les fratries classiques.

Pour les autres, Josh joue un rôle perpétuel, caché derrière un masque de bonne humeur, de sympathie et de douceur. Bon comédien et assez charismatique, il pourrait attirer très facilement les gens à lui s'il n'émettait pas perpétuellement de mauvaises ondes que les autres percoivent parfois et qui les poussent à la prudence. Mais qu'ils se laissent berner ou pas, le résultat est le même, Josh les déteste, les méprise et les visualise souvent mort ou horriblement mutilé. D'ailleurs c'est ce visage que voient ceux qui ne se laissent pas berner par ses talents de comédiens, celui du Josh cruel, aux envies de meurtres presque incontrôlable. Ils le ressentiront en tout cas car Josh montre rarement autre chose qu'une profonde indifférence, même si ses pensées tourbillonnent dans sa tête.

Josh, bien que ça soit moins violent qu'avant, ne supporte tout de même que très peu les contacts physiques, surtout quand il est prit par surprise. Dans ces moments-là, son masque se craquèle et il peut en arriver à se montrer violent pour chasser les visions qui l'assaillent brusquement et surtout, pour chasser le déclencheur de ses visions.

Quand à Tany, si au début, elle n'était que l'expression de tout ce que Josh refuse d'exprimer, sa rage, sa haine et toutes les mauvaises émotions possible et imaginable, il s'avère qu'elle a finalement une certaine autonomie, pouvant l'amener à se tempérer ou à réfléchir plus posément. Seconde personnalité mêlée à la sienne, ami imaginaire sans corps, il est impossible savoir ce qu'est vraiment Tany, mais elle est là, elle aime le taquiner, embrouiller ses pensées et le pousser vers la noiceur, le ramener vers la lumière aussi, mais seulement quand la situation l'exige.

Ce que vous aimez : Terry, Xénon, manipulez les gens, leur faire du mal, la violence, le sang, le pouvoir.

Ce que vous n'aimez pas : Sa mère, son corps, tout les gens qui veulent du mal à son frère, les autres êtres vivants en général, les contacts physiques.

Ce que vous souhaitez devenir plus tard : Tant que son frère est dans les parages, Josh se fiche de ce qu'il devient. Mais il y a de grandes chances pour que son père finisse par lui tracer une voie, libre à lui de décider s'il la suivra ou pas.





Revenir en haut Aller en bas
 
Josh [Le psychopathe associal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Josh Price [TERMINE]
» [Quête] Tueur psychopathe à Delirium City
» Signature de contrat - Josh Bailey
» Prolongation de contrat RFA - Josh Gorges
» Who is Josh Groban? Kill yourself!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard VS Nautilia :: Avant de Jouer. :: Votre Personnage [Présentation] :: Ecole de Sorcellerie Poudlard :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: